SUPERPRINCESSE est la nouvelle création de la Compagnie à Coucher Dehors.

Un spectacle écrit par Laëtitia Mounier et Sébastien Derlich.

Il met en scène deux personnages : Elle-Lui, frère-soeur, fille-garçon.

Deux personnages qui cherchent, qui explorent les limites du genre, les limite du jeu.

Deux comédien.ne.s qui jouent deux enfants qui jouent à se déguiser pour rejouer Cendrillon.

Tout en étant deux sur scène, ils-elles sont quatre à prendre la parole, ils-elles changent de rôles, les inversent...s'en amusent, s'en agacent, poussent le genre dans l'absurdité de ses stéréotypes.

Mais pourquoi ça serait elle qui jouerait la princesse?

Et si le prince charmant prenait enfain la parole?

Ils-Elles se questionnent, interpellent sur les codes.

Est il possible d'être un homme et de mettre une robe?

Est il possible d'être une femme et de ne pas attendre le prince charmant?

L'équipe SUPERPRINCESSE

Ecriture, mise en scène et jeu :

Sébastien Derlich et Laëtitia Mounier

Mise en scène, regard extérieur :

Alexandra Maestracci

Régisseur lumière :

Christophe Turpault

Régisseur général :

Jérôme Tarquini

FICHE TECHNIQUE

Plateau :

Ouverture : 8 m

Profondeur : 6m

(min7m sur 5m)

Pendrillonnage à l'italienne

Son:

Retour scène/diffusion stéréo adaptée à la salle

Lumières :

jeu d'orgues 24 circuits

Lumières adaptables au lieu

Ce spectacle s’est construit après un long temps d’observation des êtres humains, des comportements des hommes, des femmes entre eux mais aussi ceux des enfants, filles et garçons.
On s’est retrouvé à écouter toutes les petites phrases du quotidien : « une fille, ça a les oreilles percées… un ballon rose c’est un ballon de filles… les garçons ça ne pleurent pas...fais pas ta fille… Elle c’est trop un garçon manqué...Lui c’est bien un garçon, il adore les voitures...y’a plus de savon dans les toilettes des garçons mais j’ai pas le droit d’aller dans celles des filles. »

Puis on a regardé les magasins de jouets avec un coin fille rose et un coin garçon bleu, les terrains de foot prenant la moitié et le centre de la cours de récréation et utilisés à 90 % par le genre masculin, les couleurs des habits, les princesses, les contes de fées, les supers héros, les histoires pour les filles et celles pour les garçons…une genrisation et une domination masculine insidieuses...
    
    C’est si grave que çà d’être une fille ou un garçon ?

    Le constat d’une reproduction des schémas, d’un ancrage du genre et de ses différenciations arbitraires au plus tôt dans l’éducation des enfants qui se construisent en tant qu’individus stéréotypés sans le savoir, sans le vouloir.
On a pensé à Simone De Beauvoir « On ne naît pas femme, on le devient », on a réfléchi aussi à Pierre Bourdieu « la domination masculine »… On a écouté des gens qui les ont lus… on a continué à observer des publicités, des documentaires, des films…
    
    Ce spectacle a l’intention de soulever un débat dans la famille, dans l’école, dans la cours de récréation, dans la tête…
 C’ est un engagement dans la lutte contre les préjugés, les stéréotypes de genres, contre l’encre bleu et l’encre rose, contre une vision dichotomique de l’être humain.

Teaser SUPERPRINCESSE

Un jour on demanda à Séb s’il était une fille
Un jour on questionna Laëti sur l’identité sexuelle de son enfant
Un jour, on se moqua du tee shirt de fille de Séb
Un jour, on apprit que pompier était un rôle de garçon
Un jour, on essaya de comprendre
Un jour, on décida d’écrire
Un jour, naquit SuperPrincesse

heures d'ouverture d'accueil

5 rue Charles Guynemer

33160 Saint Médard en Jalles

05.56.97.42.57

lacompagnieacoucherdehors@yahoo.fr

Lundi : 14h - 20h

Mardi : 10h - 19h

Mercredi : 15h - 19h

Jeudi : 10h - 17h

  • Grey Facebook Icon

© 2023 by On The Stage. Proudly powered by Wix.com